# 1 8 W E E K S

Hey toi! 

Je sais que tu t'attends à avoir la confirmation du sexe cette semaine... Et crois moi, ça aurait vraiment été avec plaisir... Si le têtard avait eu la gentillesse de nous montrer son sexe mardi. Je suis désolée de t'annoncer qu'il va falloir encore patienter. (genre 4 semaines quand même, le temps que je passe l'écho morpho)

Donc on va aborder ensemble un nouveau sujet de la vie palpitante de la future maman (oui, il paraît que l'expression "en cloque" est dégradante alors bon) : LES CRISES DE  NERFS, MYTHE OU REALITE? 

Alors tout d'abord, non ce n'est pas un article misogyne (Nan mais faut vraiment faire gaffe à ce qu'on dit il paraît #HAHAHAJeMeMarre). Les crises de nerfs, quand on est enceinte, c'est pas une fatalité, ni un passage obligé mais bon... Comment dire... Les hormones aidant, tu ne supportes pas grand chose et le terme "à fleur de peau" prend tout son sens. Disons que de manière générale tu sois une personne plutôt patiente. Disons que ton seuil de tolérance se situe à 8 sur une échelle de 10. Une fois que tu es enceinte, ce même seuil redescend à genre 3. 

Je pense qu'il serait exagéré de dire que les crises de nerfs font partie intégrantes de ton quotidien. En revanche, c'est totalement VRAI, tu pètes un câble pour un rien, tu pleures beaucoup plus souvent que d'habitude et parfois pour des raisons pas trop valables. (Pour te donner une idée, je ne sais plus regarder les pubs pour le télévie sans vider un paquet de mouchoir. Genre celle ou Maria Del Rio se retrouve dans une salle de cinéma et voit le remerciement en vidéo d'une personne qu'elle a soutenue dans sa maladie #blablabla - JE CHIALE GRAVE MEUF!) Tu pleures aussi quand ton mec hausse un peu le ton. Tu pleures quand quelque chose te contrarie trop fort. Tu pleures quand tu entends une chanson un peu émouvante à la radio (OUI, tu as l'air ridicule, crois-moi.) En bref, t'as tendance à pleurer plusieurs fois par semaine. (Les filles, soyez honnête, vous SAVEZ que c'est totalement VRAI.)

Même si tu te sens un peu dingue par moment (appelons un chat un chat hein mesdames), je crois que ça fait réellement partie de la grossesse et qu'à défaut d'apprécier, il faut au moins l'accepter et faire avec. (Disons que si d'habitude je suis dingue à 5 sur une échelle de 10, maintenant je dois être plus ou moins à 9 ou 9,5 en ce moment)

Petit conseil du jour : évitez de contrarier une femme enceinte, (sauf quand c'est vraiment vraiment vraiment utile) ses hormones sont déjà suffisamment contrariées entre elles. 

PS: Faut pas hésiter à donner ton avis hein, c'est pour ça que j'ai activé les commentaires.

Allé, salut ! 

 

 

GrossesseCoralieComment