# 1 5 W E E K S

Salut toi!

Tu te demandes sûrement quel est l'intérêt d'un article pareil. Il se trouve que j'ai constaté une chose essentielle : tu ne connais réellement les personnes qui t'entourent que lorsque tu subis de grands bouleversements dans ta vie. (PS : quand je parle de "bouleversement", je ne fais pas forcément allusion à une maladie incurable ou quelque chose de grave. Pour moi, une naissance ou un mariage fait partie de ces "grandes étapes" que je considère comme des "bouleversements".)

Maintenant que le décor a été planté, revenons-en au sujet de l'article... 

15 semaines de grossesse

Il y a quelques semaines donc, j'ai annoncé Oh Joie que j'étais enceinte. J'ai pu observer une ribambelle de réactions plus ou moins sympathiques de parts et d'autres de mon entourage. En voici donc une liste non exhaustive 

1. Les personnes vraiment contentes pour toi 

Celles à qui tu l'as annoncé et qui étaient presque aussi contentes que toi lorsque tu l'as appris. Tu vois celles dont je veux parler? Celles qui te connaissent bien, qui savent que même si c'est pas forcément le bon moment, tu sauras faire face à ce bouleversement. Celles qui te soutiendront quoi qu'il arrive. (Généralement tu auras pu observer une petite larmichette retenue... ou pas du tout retenue.)

2. Les surpris 

Bon généralement cette catégorie ne te connait pas trop bien. Parce qu'un bébé "ça n'arrive pas comme ça". Sauf exception, il s'agit souvent d'un choix réfléchi ou d'une réelle envie qui traîne depuis un petit temps dans le coin de ta tête. (Attention, je ne veux froisser personne. BIEN SÛR que certaines nanas peuvent ne pas se rendre compte tout de suite qu'elles sont en cloque et carrément avoir le ciel qui leur tombe sur la tête quand leur médecin leur annonce qu'elles sont enceinte depuis 6 mois en fait.) Ceux ou celles qui tombent complètement des nues, (ou qui débarquent comme dirait l'autre) réagissent plutôt "bien" face à toi. (Quand je dis "face à toi", je veux parler au sens littéral du terme.) Ces personnes sont quand même contentes pour toi, même si au fond, tout le monde s'en fou un peu. 

3. Les jaloux 

Alors dans les jaloux, il y a 2 sous-catégories : La première sous-catégorie reprend les jaloux qui n'ont pas encore eu d'enfant alors qu'ils en meurent d'envie. Mais bref, ça coince quelque part. Du coup ils ne se gênent pas du tout pour te faire des remarques du genre : "Et quoi ça va t'as pas trop peur?" ou encore "Ah ouais c'est arrivé vite quand même"... FAIS PAS GENRE, TOUT LE MONDE SAIT QUE TU MEURES D'ENVIE D'AVOIR UN GROS BIDE ET LES KILOS EN TROP QUI VONT AVEC. (Humour hein)
La seconde sous-catégorie de jaloux est bien plus subtile : les jaloux (en l'occurence les jalouses dans ce cas), qui sont déjà enceintes mais pour lesquelles leur annonce est quasi passée inaperçue (Bah ouais, il y a tellement d'infos dans ton fil d'actus FB que t'as même pas remarqué que Joséphine allait avoir un mioche). Du coup quand ton annonce fait l'effet du Tsunami, ça surenchérit de l'autre côté pour finir par quelque chose de vraiment "too much" et dont tout le monde se fou quand même. 

4. Ceux qui veulent se montrer 

Haha ce sont mes préférés ! Comme lorsqu'on se marie, il y a toute une série de personnes dont l'avis nous importe peu, mais qui se montrent quand même histoire de dire qu'ils ont des amis et une vie sociale. Ces personnes vont écrire des commentaires de 3 km de long ou remplis de smileys pour bien montrer à tous les autres que "elles aussi connaissent super bien la future maman et qu'elles sont trop contente pour elle". (Je risque de ne pas me faire que des amis avec cet article que je le sens #haha)

5. Ceux dont la spécialité est : Si je peux te donner un conseil

Bon alors déjà, qui te dit que j'en veux de ton conseil? #Haha! Evidemment que ça part d'une bonne intention, évidemment que ce n'est pas du tout pour exaspérer la future maman. Mais sérieusement, qu'est ce que c'est relou. On reçoit déjà sans le vouloir toute une série de conseils du gynéco, du médecin, de la sage-femme, de Google, etc. Trop de conseil tue le conseil! Franchement si je devais écouter tous les "conseils" qu'on me donne tous les jours, j'irais vivre dans le fin fond de la campagne, sans wifi, sans voiture, je ne mangerais que des carottes bio aspergées de citron et je donnerais le sein au gosse jusqu'à ses 6 ans tout en lui faisant l'école à la maison. (Encore une fois, merci de ne pas prendre au pied de la lettre tout ce que je dis :-)) 

En bref quand t'es enceinte...

...tout le monde y met un peu son grain de sel et tout le monde (là je dis bien tout le monde) a un avis sur absolument tout ce que tu dois/vas faire. Mais pour rappel, personne ne nous a donné des cours de parentalité à l'école (enfin moi j'en ai pas eu en tout cas!), il n'y a pas une bonne ou une mauvaise façon de faire. Je pense que chaque femme se connaît mieux que personne et sait au fond d'elle ce qui est bon pour elle et pour son bébé. 

Et puis rappelons-nous quand même que c'est une formidable aventure et que, comme dans toute aventure, il y aura des rebondissements, de grands moments de solitude mais aussi de grands moments de joie et de peine. Et PERSONNE n'a la science infuse (Par contre, si quelqu'un l'a, je veux bien qu'il m'en donne un peu!)

Allé, on se voit plus tard pour que je vous parle un peu de la chambre du têtard et toussaaaaa. 

Salut ! 

GrossesseCoralieComment