# SEMAINE 20 - Enceinte vs boulot (Part 1/2)

Salut !

(Non, pas encore de confirmation, ça sera pour la fin du mois. Je sais, c'est long pour moi aussi... Surtout pour moi en fait :-D)

Cette semaine, je vais vous parler du rapport au travail quand t'es enceinte. 

Parce que c'est un fait, tout le monde croit que tu es... je ne sais pas débile ou malade quand t'es enceinte. Alors que pas du tout! En fait, à part quelques petites fatigues passagères tu te sens même en pleine forme (Et en ce qui me concerne, je me sens plus créative que jamais!)

Ce que je trouve triste dans notre société actuelle, c'est que les femmes enceintes soient à ce point stigmatisées. Alors oui, il y a quelques femmes qui vivent très mal leur grossesse, qui sont super malades, super déprimées, incapables de faire quoi que ce soit, c'est vrai. Tout comme il y a des gonzesses qui restent chez elles quand elles ont leurs règles parce qu'elles ont trop mal au ventre et qu'elles ont l'impression qu'elles vont mourir. (Attention, je ne suis pas en train de me moquer de ces femmes, ça doit être horrible, vraiment... Sauf que moi j'ai jamais eu ça donc j'ai un peu du mal à comprendre.)

L'annoncer à son employeur

Tout d'abord, je tiens à préciser que je ne suis pas féministe pour un sous, ce combat me fatigue au plus haut point. Par contre, je trouve quand même aberrant qu'une employée enceinte ait peur de le dire à son patron! Sérieusement? T'es employée, bien établie dans ton job, tu viens d'apprendre ce qui est probablement la plus magnifique nouvelle de ta vie... Et tout ça est gâché parce que t'as peur de la réaction d'une tierce personne... Qui ne fait même pas partie de ta famille ?!! Sérieux? (Ce n'est pas du tout la femme enceinte que je blâme ici hein, qu'on se comprenne!)  Comment, en tant qu'employeur, peut-on être aussi étroit d'esprit? 

Alors oui c'est vrai, ton employée va devoir s'absenter au moins trois mois. Oui c'est vrai qu'elle aura des visites chez son gynéco pratiquement tous les mois. (Oulala mon dieu ça va, tu tiendras le coup?!) C'est vrai aussi que tu vas devoir trouver quelqu'un pendant son congé de maternité (On est proche de l'infarctus là je crois) et que EN PLUS, tu vas devoir lui payer son premier mois d'absence (Ca y est, j'ai perdu la moitié de mes lecteurs je crois). 

A côté de ça, si tu réagis bien à cette annonce, tu auras une employée heureuse et reconnaissante. Qui te sera probablement encore plus dévouée qu'avant et qui se pliera en 4 pour que son absence se déroule au mieux (Rumeur démentie : NON, les femmes enceintes ne sont pas toutes des salopes qui veulent profiter sans scrupule de leur pauvre petit employeur.)

Alors oui, encore une fois, il y a des femmes qui abusent clairement de la situation! (Et ces femmes sont bel et bien, excusez-moi d'avance pour mes propos, de belles connasses.) Je trouve ces pratiques totalement inacceptables et injustes. (Tant pour l'employeur que pour toutes les autres bonnes femmes qui ont juste envie de continuer à travailler, parce que ça nous fait toutes passer pour des profiteuses.)

A côté de ces trois folles et demie que tu trouveras sur le marché de l'emploi, je peux te citer des dizaines de femmes qui ont continué à travailler pratiquement jusqu'en salle d'accouchement. Des femmes courageuses qui allient le boulot, la fatigue, les maux de grossesse, et les visites pré-natales. Ces même-femmes qui ont repris le boulot le lendemain de la fin de leur congé de maternité. (Il y a même des femmes qui ne prennent pas leur congé dans leur entièreté!!!!!)

Maintenant si toi, petit employeur, tu n'as pas envie d'être confronté à ce genre de gênes occasionnées par les femmes enceintes... N'engage pas de femme du tout ! (Et surtout pas si elles ont entre 20 et 35 ans... Bah ouais, elle risquerait de te faire un enfant dans le dos #OMG!) N'engage que des hommes et laisse toutes les femmes sur le carreau. Et on pourrait aussi revenir au temps où les femmes devaient rester à la maison pour s'occuper des gosses et du ménage non? Et puis on pourrait leur supprimer leur droit de vote à ces petites profiteuses, après tout, à quoi ça leur sert?!

En résumé, je pense qu'il est vraiment temps que les mentalités changent. Je ne trouve pas normal qu'à notre époque une femme ait encore peur de tomber enceinte. On a beau nous qualifier de pays ouvert d'esprit... Moi j'ai plutôt envie de dire, petit pays, petit esprit!

Sur ces bonnes paroles, je vous laisse. Parce qu'on est en weekend avec mon mec. (Haha non j'déconne meuf, j'avais programmé ce post à l'avance.)

Ceci est un gâteau

Je sais que ça n'a rien à voir avec l'article mais c'est pour fêter nos 20 semaines de grossesse.

 

Bonne semaine à tousssssss