# SEMAINE 23 DE GROSSESSE

Salut Salut! 

 Vous êtes maintenant quelques uns (enfin plutôt quelques unes pour être honnête) à attendre l'article hebdomadaire sur le têtard et je vous en remercie (Voilà voilà, comme ça c'est fait)

Une chose est sûre, tu attends aussi très certainement avec une graaaaande impatience (la meuf qui s'emballe pas du tout) l'article sur l'annonce du sexe du bébé et de la marraine. Mais ça ne sera pas encore pour maintenant. (Pour répondre à ta question Laura S., non on ne va pas garder le secret jusqu'au bout mais je cherche activement une manière mignonne/sympa/originale d'annoncer le bazar tu vois?!)

A la base je comptais vous parler de la difficulté que j'ai à passer une bonne nuit réparatrice, mais j'ai finalement changé d'avis au vu des derniers rebondissements de ces derniers jours (la meuf pas indécise du tout, ouais je sais)

Il se trouve que j'ai récemment été en contact avec un petit bonhomme porteur de la varicelle.

Bon alors la varicelle c'est marrant quand t'es petit (enfin c'est surtout marrant pour tes parents qui te foutent du rouge partout sur la tronche et qui en profitent pour faire plein de photos qu'ils se font un plaisir de ressortir le jour de ton mariage... Anyway!) - DONC c'est marrant quand t'es petit, mais c'est pas du tout marrant quand t'es enceinte. (Ouais ça doit largement être dans le top 5 des trucs les plus craintifs qui peuvent t'arriver quand t'es en cloque.)

Après l'après-midi passée aux côtés de ce beau gosse (pour rappel, je parle du mioche), je veux quand même m'assurer que je suis bien immunisée. Quelle surprise quand je me rends compte que personne ne peut m'affirmer avec certitude que j'avais bien fait cette p*tain de varicelle. Je parle le surprise, mais c'est pas vraiment le bon terme en fait... Un groupe de mots plus approprié serait plutôt "déjà à deux doigts de la crise de nerfs". 

Après une nuit horrible (oui j'ai ENCORE été voir sur Google... Passons) je décide quand même d'aller à l'hôpital pour me rassurer. J'arrive donc fin de matinée, épuisée et déjà hystérique, aux urgences (Ouais mon médecin ne bosse pas le samedi, normal). Ils me font passer relativement rapidement (Bon tout est relatif, j'ai attendu quasi 1 heure entre les foulures et les gens qui avaient l'air en parfaite santé). J'ai droit à une énième prise de sang (je suis pas phobique de la piqûre, mais c'est clair que je deviendrai jamais une junkie). 

On me laisse alors comme une plante verte sur un brancard en plein milieu du couloir en prenant bien soin de me dévisager à chaque fois qu'on passe à côté de moi genre : "Mon dieu pauvre idiote, on ne se met pas en contact avec un enfant varicelleux quand on est enceinte" (Pour info, quand quelqu'un se sent déjà mal, inutile d'en ajouter une couche! ... Je dis ça au cas où un membre du corps médical passerait un jour sur mon blog)

Au bout de quelques temps la gynéco vient me dire un truc du genre :

  • Option 1 - je suis immunisée tout va bien (et tu t'es inquiétée pour rien petite idiote)
  • Option 2 - je ne suis pas immunisée mais il existe un "traitement" pour protéger le baby (et tu t'es inquiétée pour rien petite idiote)

Je te passe l'après-midi à stresser en attendant des nouvelles (et en allant aider Tiff à choisir ses bijoux pour son jour J aussi). BREF, fin de journée je reçois un coup de fil de l'hôpital me disant que OUI j'ai bien fait cette connerie de varicelle. Rassurée, le stress retombe (et moi je tombe dans un espèce d'état second, épuisée par cette angoisse)

Tu te demandes bien pourquoi je te raconte tout ça avoue... Déjà j'avais envie et puisque c'est mon site, je fais ce que je veux. Mais outre ce fait, j'ai remarqué que je devenais complètement maman lionne qui protège férocement sa progéniture (ou qui devient complètement parano dès qu'il s'agit de la santé de son gosse). Alors je me dis qu'être "une bonne mère" n'est pas quelque chose d'inée, de fait ça ne s'apprend pas... Mais je pense que c'est très instinctif. 

L'autre chose à retenir c'est que quand t'es enceinte, tu deviens complètement dingue. 

Ventre 23 semaines de grossesse

Sinon, histoire que cet article serve un peu à quelque chose : Si t'es enceinte et que t'es pas certaine d'être immunisée, ne t'approche pas d'un enfant qui a la varicelle. 

Et au cas ou tu te poses la question, oui ça rejoint complètement l'article d'hystérique de la semaine dernière. 

Allé, 

Salut ! 

 

 

CoralieComment